Domain Driven Design : partie 2

Dans la première partie on a vu à quoi servait le DDD, le nommage des classes, découper son projet en Bounded Context et comment les Aggregates peuvent séparer les responsabilités.

Comment faire pour éviter que notre projet ne se transforme en une usine à gaz ?

Si on avait une règle à retenir ça serait celle-ci :

Un cas d’utilisation = une transaction = un aggregate